Notre histoire commence en France dans un lycée appelé Strawberry School, ou tout les niveaux scolaire sont là... mais il y a les master et les honey...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fichette d'un petit chat docile (Fini~)

Aller en bas 
AuteurMessage
Matthew O'Neil

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 19/02/2011

Carnet Strawberry's
Relations:
Rp en cours:

MessageSujet: Fichette d'un petit chat docile (Fini~)   Sam 19 Fév - 8:05

♦ Matthew O'Neil ♦


» Identity Card «

Origine de votre avatar
♦ Nom : O'Neil
♦ Prénom : Matthew Heaven
♦ Âge : 19 ans
♦ Nationalité : Anglaise
♦ Sexe : Masculin
♦ Sexualité : À vous de le découvrir
♦ Statut Social/Rang : Honey (De Zach Stranger)
♦ Race : Meow =3
♦ Métier/Fonction : Barman
♦ Pouvoirs: Devenir un petit chat?
♦ Secret:

» What are you looking like ? «

    Je suis mi-humain mi-chat, je n'ai jamais demander à être comme ça, mais la faucheuse qui ma sauver la «vie» en m'en donnant une autre à tenu à ce que je me transforme ainsi. J'ai les cheveux et les oreilles noir cendre ce qui fait ressortir le jaune de mes yeux de félin. Mon visage fin presque fragile monté d'un petit nez pointu tout délicat avec de belles lèvres ou en sortent deux petites crocs. Mes longs doigts habilent pour... Bon n'entrons pas trop dans les détails de ma vie personnelle. Je m'habille de cuir déchiré et j'habille mes grandes jambes de bottes qui montent jusqu'ou genoux. Je me suis fait mettre trois anneaux et deux points sur l'oreille gauche. Ce n'est pas que je suis religieux, mais j'adore porter des croix et/ou des têtes de mort ça ajoute à mon style. Il n'y a pas juste les croix il y a aussi les deux lignes noirs qui marquent mes yeux et mon vernis à ongles de la même couleur, j'adore mon style! J'ai aussi un long désagrément, ma queue... DE CHAT! Ma queue de félin... S'il vous plait... Enfin bon j'ai cette chose que je déteste trainer avec moi, une queue de chat, j'aurais préféré les pattes à la queue, mais bon on fait avec ce qu'on a.


» Into your Head «

    Je suis une personne très sociable qui adore parler de la pluie et du beau temps. Je suis plutôt curieux ce qui m'entraine la plupart du temps dans des situations dangereuses qui un jour me coûta la vie... Je ne suis pas une personne violente, mais lorsque je dois me servir de mes poings - ou de mes griffes hihi - je suis capable, en d'autre mot ne me cherchez pas. J'ai aussi beaucoup d'imagination et ça ressors dans mon caractère, je suis quelqu'un d'extravertis et qui dis ce qui pense. Sans être méchant je suis direct et franc, bon ça peut blesser, mais je m'excuse à la personne concernée tout de suite après faut pas me détester pour ça. Bref, je ne me prends pour personne d'autre que moi, je suis simple vous allez voir!

    • Ce qu'il aime : Les sushis et son autre lui, oui car notre cher ami Matthew à un autre lui-même. Il a un caractère à double face, une partie de lui est docile, sympatique et naive, mais l'autre est impulsive, sauvage et désobéisante. Heureusement pour le peu de gens qui le fréquente que c'est le petit docile qui est le plus souvent présent dans ce corps.

    • Ce qu'il n'aime pas : Il déteste les gens hypocrites et qui sont près à tout pour arriver à leur fin. Il déteste aussi sa queue féline, elle lui semble toujours être dans ses pattes.



»What happened in your life ? «

    - Nous avons appris tout récemment qu'un petit garçon à peine âgé de dix ans a été retrouvé entre la vie et la mort dans une ruelle mal éclairée et froide de Londres il y a de cela quatre jours. Les informateurs sur place nous ont communiqué qu'aucune déclaration de disparition pour cet enfant n'a été formulée. Plusieurs blessures graves étaient apparantes sur le jeune, certaines datant de plus de trois ans...

    Une photo d'un jeune enfant mutilé, âgé entre sept et neuf ans apparut alors à l'écran de la télévision. Matthew savait exactement à quoi ressemblait celui dont les nouvelles parlaient. Un enfant pas plus haut que trois pommes avec des yeux de chat jaune perçant, de beaux cheveux couleur noir corbeau et une peau pâle... Anormalement pâle. Il ne pouvait ouvrir les yeux, il ne pouvait parler, mais il entendait tout... Ce petit garçon mutilé était Matthew lui-même, un petit Matthew O'Neil faible, dans le coma depuis deux jours déjà.

    - Le petit garçon retrouvé se nomme Matthew O'Neil, il est originaire de Liverpool, nous vous demandons téléspectateurs, de communiquer avec la sécurité si vous reconnaissez ce jeune enfant.

    Personne n'allait communiquer à la sécurité, car ceux qui le connaissaient étaient morts, c'est-à-dire ses parents. Il n'avait ni tante, ni oncle, ni même de grands-parents. Son père et sa mère avaient perdu leur parent et n'avaient qu'un seul autre lien de parenté, eux-même. Bien sûr que c'était chose horrible, les parents d'Heaven étaient frère et soeur, mais que voulez-vous il faut de tout dans un monde.

    Une larme roula sur la joue de l'enfant seul, la première et dernière larme qu'il allait verser à vie.

    ---

    Everyone's around, no words are coming now
    And I can't find my breath. Can we just say the rest with no sound
    And I know this isn't enough, I still don't measure up
    I know I'm not prepared; sorry is never there when you need it

    And I do want you to know
    I'll hold you up above everyone
    And I do want you to know
    I think you'd be good to me
    And I'd be so good to you
    I would

    I thought I saw a sign somewhere between the lines
    But maybe it's me, maybe I only see what I want
    I still have your letter, just got caught between
    Someone I just invented, who I really am and who I've become

    And I do want you to know
    I'll hold you up above everyone
    And I do want you to know
    I think you'd be good to me
    And I'd be so good to you
    I would

    And I do want you to know
    I'll hold you up above everyone
    And I do want you to know
    I think you'd be good to me
    And I'd be so good to you

    I'd be good to you
    ~By Marianas Trench


    ***1 semaine plus tôt***

    - Heaven, mon poussin vient le dîner est prêt.

    J'adore quand maman m'appelle Heaven, cela sonne si joli venant d'elle.

    - Quel horrible nom Heaven, Heaven, HEA! Ça fait tellement mou, tapette, sans vie! HEAVEN! Il va virer homosexuel si tu continues de le nommer ainsi, il va aimer ça par en arrière!

    Je n'aime pas papa... Il dit toujours des choses méchantes à maman qui pourtant est gentille avec lui.

    - J'appelle mon fils comme je le veux, si tu préfères Matthew bravo, moi Heaven me plait.
    - Mais il va se faire écoeurer à l'école avec un nom pareil.

    Je ne peux pas entendre un mot de plus de sa bouche.

    - Papa! J'aime Heaven! Alors arrêtes d'être aussi méchant avec maman...

    Le regard de maman se pose sur moi, je la regarde...

    - Comment oses-tu parler à ton père sur ce ton?

    Maman... Il se fâche contre maman, mais je ne veux que la défendre, pourquoi..?

    - Excuse-toi tout de suite Hea!

    - Mais maman... Papa était méch...

    Elle me giffle en plein visage, une giffle assez puissante pour me faire tomber au sol. Papa se dirige vers moi à grands pas, je le vois du coin de l'oeil, je rampe, j'essaie de me relever parce que s'il m'attrape je vais devoir encore jouer à son jeu...

    - Non! Papa! J'arrête, je m'excuse, je suis désolé, je ne voulais pas!!!

    Il m'attrape le pied, me fait basculer de nouveau sur le sol. Maman n'essait plus... Elle ne m'aide plus... Elle ne m'a jamais aidé, j'imaginais qu'elle le faisait, mais elle n'en faisait rien.

    - Tu as voulu me chercher petit enfant maudit et bien me voilà!

    Il me lève de terre et me monte à sa chambre.

    - Non... Pas la chambre... Papa s'il te plait!

    Je ne comprends pas pourquoi il me fait aussi mal alors que je ne fais rien... Ou presque rien.

    - Papa n'est plus là Eliott, papa n'a jamais été là. Tu connais les règles du jeu, je compte jusqu'à quinze, cela te laisse un bon temps pour t'enfuir.

    J'entends maman qui ferme tout à clef... M'enfuir...

    - Prêt Matthew?

    Je hoche la tête en me redressant.

    - DIS-LE!

    Je sursaute.

    - Oui je suis prêt...

    - Bien

    Une douleur envahit ma jambe droite, je tombe dans les bras de maman, je reconnais la chaleur chaleureuse... Non... Elle n'a rien de chaleureux... Un frisson monte le long de mon membre souffrant...

    - Maman...

    - Je suis là, shhh mon lapin, tout va bien aller... Il t'a juste cogné...

    La voix de papa me fige, sa voix qui commence le décompte... Je me redresse avec peine et commence ma course vers la cuisine, j'ignore ou je trouve la force de courir, mais je cours.

    - Quiiiiiiiiiinzeeeeeeeee!

    Je t'attends papa, maman... Je vous attends tous les deux. La froideur du couteau à steak de maman me donne de la force, une impression de puissance.

    - Te voilà!

    ---

    I eat the words you say about the world
    When I sleep, I dream that people could change
    And with this... The world becomes beautiful
    And I wake up and cry when I look outside
    My world's dying he…
    He stops to eat and drink the free words
    He stops to dream that all could change

    My ideal world's dying...
    I'm dying...
    With my imaginary world
    I fall with him
    I think it's over
    Everyone listen it's over

    Come with me baby I said to you now
    When we walk, we dream the world is ours
    And more... The world becomes ours
    And when we open our eyes we're screaming
    Ours world's burning he…
    He stops to live and shine in us
    He stops to smile to us because

    My ideal world's dying...
    I'm dying...
    With my imaginary world
    I fall with him
    I Think it's over
    Everyone listen it's over
    ~By Matthew Heaven O'Neil (alias son Dieu créateur)


    ***5 semaines plus tard***

    - Nous avons retrouver deux corps dans un quartier pauvre de Liverpool. Une femme dans la vingtaine et un homme au début de la trentaine méconnaissables. Ils sont morts suites à de multiples coup de couteau, au niveau de la figure, des jambes et de la région abdominale. Suite à l'autopsie des deux corps, nous avons pus déterminer de qui il s'agissait. Carl O'Neil et sa soeur Élizabeth O'Neil les parents du petit Matthew.

    Il pouvait rennaître. Un yeux à la fois, il ouvrit lentement le gauche, ensuite le droit. Il fixait le plafond blanc de l'hôpital, glissa une main dans ses cheveux pour les peigner un peu. Il déposa ses deux mains à plat sur le lit et se releva sur ses fesses, ses yeux se posèrent sur les deux photos des seuls gens qu'ils avaient jadis aimé.
    - Maman, papa, merci grâce à vous je peux revivre.
    Un souris se dessina aux coins de ses lèvres et il demanda l'infirmière.

    ---

    We are born to die yes of course
    God created us for that
    He gave life and choose the exact moment of our death is his pastime.
    Mine is more complex than that of God,
    I want to die
    I wait quietly my time
    That my creator has chosen for me.
    I'm not going to kill myself because
    God did not choose it for me
    I know because it puts fear in me every time I think.
    I like to know I live
    Suffer, enjoy
    Is the way I know I can still breathe, scream, groan and feel.
    Love looks like life
    You see what I mean
    Time pass to fast
    It's moment to go
    (Maybe now)
    I don't wanna die!
    But I know my time is come
    Oh please baby don't let me fall
    (Cause now)
    I don't wanna die!
    I love you so don't put me down
    Again and again and again
    My life...
    Your life...
    Please...
    ~By Matthew Heaven O'Neil (alias son Dieu créateur)


    ***Quelques années***

    -Tu entends le son de la montre?

    J'hochai la tête en guise de réponse, de toute façon je ne pouvais que faire cela, j'avais la bouche cousu.

    - C'est le tic tac de ta vie... Celle qui file, celle que tu perds à chaque tic, celle que tu manques à chaque tac.

    Il riait, il se moquait de moi, mais je le croyais et je vais toujours le croire. Tic tac, tic tac... Le métronome de ma vie qui coule sans que je ne puisse la vivre.

    J'avais renais lorsque mes parents été décédés, mais cet incident meurtrier ne m'avait jamais donner de la liberté. J'avais été dans un orphelinat bien sûr, mais je n'aimais pas les autres enfants alors j'avais décider de tuer encore une fois pour me sortir de cette prison. Je m'étais alors retrouver dans la rue avec rien d'autre que mon corps... Et comment pouvait bien vivre un petit garçon sans argent et charmant comme tout? Avec son corps justement... Et j'étais tomber sur lui... Lui dont j'ignorais le nom, mais dont je connaissais par coeur le corps et la perversité de ses yeux cruels. Lui qui violentait mon âme tout les soirs, me laissant seul dans l'obscurité après avoir abusé de moi... Je me pouvais pas revivre la même chose que mes parents me faisaient subir.

    Il eu droit au même sort que mes parents, mais lui je l'avais laissé vivant dans sa souffrance.

    Je partis alors à la recherche de mon âme protectrice, celle qui serait gentille avec moi, qui ne traiterait pas ma différence comme une horreur... Celle qui m'aimerait.

    ---

    When your tears are spent on your last pretense
    And your tired eyes refuse to close and sleep in your defense
    When it's in your spine like you've walked for miles
    And the only thing you want is just to be still for a while

    And if your heart wears thin I will hold you up
    And I will hide you when it gets too much
    I'll be right beside you, I'll be right beside you

    When you're overwhelmed and you've lost your breath
    And the space between the things you know is blurring nonetheless
    When you try to speak but you make no sound
    And the words you want are out of reach but they've never been so loud

    And if your heart wears thin I will hold you up
    And I will hide you when it gets too much
    I'll be right beside you, I'll be right beside you

    I will sing, nobody will break you, you!
    Trust in me, trust in me, don't pull away
    Just trust in me, trust me 'cause I'm just trying to keep it together
    'Cause I could do worse and you could do better

    When your tears are spent on your last pretense
    And your tired eyes refuse to close and sleep in your defense

    And if your heart wears thin I will hold you up
    And I will hide you when it gets too much
    I'll be right beside you, nobody will break you

    And if your heart wears thin I will hold you up
    And I will hide you when it gets too much
    I'll be right beside you, nobody will break you
    ~By Marianas Trench


» More ? «

    Mis à part un petit double de personnalité, rien de bien bien grave.


» And you ? «

♦ Votre prénom/pseudo :
♦ Votre âge : 16 ans
♦ Avez vous de l'expérience dans le RPG ? Oui, tout genre de forum, je ne suis pas difficile, mais je dois avouer que plus c'est underground mieux je me porte!
♦ Comment avez vous connu le forum ? Zach Stranger =3
♦ Avez-vous lu le règlement ?
♦ Quelque chose à ajouter ? Des problèmes à nous faire part ? Nada~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fichette d'un petit chat docile (Fini~)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lisha le mignon petit chat ? Oui...Oui on peut dire ça... [Fini ~]
» Le petit chat m'aimait
» Le carton du petit chat mignon
» Trois petits chat
» Le conte du tout petit chat (privé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Strawberry :: Avant de commencer :: tout commence par... :: ♠ Présentation ♠ :: ♠ présentation valide ♠-
Sauter vers: